20 juillet 2024
culture276, culture 276, fecamp, la magouille

La culture toujours d’actualité au Passage [Fécamp]

Si le reconfinement a de fait provoqué l’annulation ou le report de bon nombre de spectacles culturels, certains établissements ont tout de même conservé une activité au profit des artistes qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire.

Soutenir les artistes

Le Passage à Fécamp fait partie de ces structures qui accompagnent et favorisent la création artistique tout au long de l’année. Pour la directrice Sophie Decaens, il ne pouvait en être autrement durant cette période si compliquée et anxiogène pour le secteur culturel.

En effet, les mesures mises en place laissaient la possibilité aux artistes de continuer à travailler mais sans public. Une chance pour la compagnie La Magouille qui a pu s’installer en résidence artistique dans le théâtre fécampois.

Un spectacle sur le monde des soignants et des soignés

Son spectacle Feuferouïte (Faut faire entendre) qui était programmé le 19 novembre s’est trouvé reporté à la saison prochaine. En attendant, la compagnie a mis à profit ce moment pour bénéficier d’une résidence.
Feuferouïte est un spectacle de marionnettes destiné aux adolescents et adultes, l’occasion de se poser et de penser différemment les seniors et les soignants qui les accompagnent chaque jour.
La marionnette est l’occasion de transposer son regard sur la dépendance, de montrer des corps vieillissant sans voyeurisme, le tout porté par des artistes ayant une longue expérience au sein de structures gériatriques où l’humain, le rapport à l’autre, prennent tout leur sens.

Comme l’explique Solène Briquet, metteuse en scène associée avec Cécile Lemaitre, “l’envie de travailler sur ce projet est issue d’un travail de territoire mené avec le CHU de Rouen et le fruit d’autres ateliers intérgénérationnels“.

Une commande d’écriture a ensuite été passée auprès de l’autrice Julie Aminthe qui s’est parfaitement imprégnée de la thématique : le rapport au corps et l’intimité chez les personnes âgées. Un choix réfléchi et assumé pour les metteuses en scène qui tiennent à soutenir le travail d’auteurs vivants, une règle peu exploitée dans le cadre de spectacles de marionnettes.

L’objectif du spectacle est avant tout de montrer que les seniors ont toujours besoin de contacts, autres que purement médicaux, notamment des marques de tendresse, un sentiment que la troupe a eu besoin de traduire et de partager à travers la pièce “Feuferouïte“.

On y retrouve notamment Lucie, aide-soignante, qui sert de fil rouge, voguant entre les chambres, au contact de cinq personnes âgées qui exposent chacune leur problématique : la toilette, la sexualité, le déplacement de leur corps, la manipulation par les soignants…
La compagnie choisit toujours une technique spécifique de marionnettes en fonction du spectacle. A taille humaine, celles-ci ont demandé un travail minutieux à la créatrice Amélie Madeline et un investissement très important de jeu d’acteur par les comédiens qui sont en même temps manipulateurs.
De son côté, Sophie Decaens est ravi de cette collaboration et souhaite pouvoir travailler encore plus étroitement avec les artistes locaux et notamment la compagnie La Magouille.

En parallèle de cette résidence, une classe du collège Jules Ferry de Fécamp a pu rencontrer Cécile Lemaitre dans le carde d’un atelier « Découverte des Arts de la marionnette ». En effet, Le Passage maintient aussi durant ce confinement les ateliers initiés au sein des établissements scolaires.
Ainsi, trois compagnies (Akté, Big Up et La Bazooka) interviennent à l’école du Port et des ateliers hebdomadaires « Théâtre pour tous » à l’attention d’enfants en situation de handicap du SESSAD de Cany-Barville et de l’IME de Fécamp sont menés par les artistes Claire Hallot et Hélène Rousselle, un projet financé dans le cadre du dispositif « Culture Santé » de la DRAC.

Rendez-vous au Passage dès que les mesures le permettront. En attendant, suivez l’actualité du théâtre sur http://www.theatrelepassage.fr.

// En savoir plus sur La Magouille