20 juillet 2024
culture276, culture 276, femme

LE FEMINISME FAIT DES VAGUES

Ce qu’on désigne sous le terme « féminisme » est un mouvement complexe à la fois politique, social, culturel et intellectuel, qui s’est affirmé dans le dernier tiers du XXe siècle au sein de la culture occidentale (États-Unis et Europe) pour s’étendre ensuite, sous des formes diverses, à toutes les régions du monde. Il met théoriquement et politiquement en question la relation entre les sexes qui a assuré séculairement « la domination masculine » (P. Bourdieu), ainsi que leurs définitions.

En effet si, à travers toute l’histoire humaine, la différence des sexes s’est traduite dans des formes sociales et culturelles multiples et a fait l’objet de conceptions religieuses et philosophiques diverses, c’est cependant toujours sur la base d’une structure duelle, hiérarchique et inégalitaire, diversement modulée, constituant un « invariant » (F. Héritier).

C’est par son caractère global que le féminisme contemporain se distingue des manifestations sporadiques qu’il avait connues au cours des siècles antérieurs, manifestations qui étaient généralement liées à un objectif sectoriel et/ou concernaient un groupe déterminé. Ce mouvement conteste désormais structurellement les formes tant économiques que sociales, politiques, culturelles, privées ou sexuelles, du rapport entre les sexes.

// Télécharger gratuitement l’article