23 avril 2024
histoire medecine, sante, pharmacie, femme, feminisme, culture, agenda

Edme-Samuel Castaing, le premier médecin qui assassinait à la morphine

Né à Alençon, le médecin Edme-Samuel Castaing a été guillotiné en 1823 pour l’empoisonnement à la morphine d’Auguste Ballet. Un acte resté célèbre dans l’histoire criminelle.

Il aurait assassiné deux frères pour hériter de leur fortune.

Âgé de 27 ans au moment des faits, Edme-Samuel Castaing est devenu le premier médecin criminel français à tuer à l’aide de la morphine. Un crime odieux réalisé, selon certains historiens, par un « génie » et un « précurseur ».

Deux frères morts, le même médecin à leur chevet

Edme-Samuel Castaing est né à Alençon (Orne) le 4 décembre 1795 avant de rejoindre, pour ses études de médecine, Angers puis Paris, où il a été hébergé, rue de l’Enfer, par une famille d’un riche notaire du nom de Ballet.

Décrit comme « manipulateur », l’Ornais a usé de ses liens d’amitié avec les fils de son hôte, Hippolyte et Auguste Ballet, pour hériter d’une fortune familiale « considérable ».

Le 29 mai 1823, le docteur, blond aux yeux bleus d’à peine 1,52 m, effectuait un voyage à Saint-Cloud avec son ami Auguste Ballet lorsque ce dernier est soudainement tombé malade. Après une nuit de fièvre, le riche héritier est décédé le lendemain. Très vite, Edme-Samuel Castaing est soupçonné d’être l’auteur du crime.

// En savoir plus