23 avril 2024
culture276, culture 276, femme

Les masculinités du métier politique : contribution à l’étude des logiques de production du genre en politique au temps de la parité

Les masculinités du métier politique : contribution à l’étude des logiques de production du genre en politique au temps de la parité par Clément Arambourou / Thèse pour le Doctorat en Science politique sous la direction de Mme Marion Paoletti

Ce travail de thèse sur les masculinités du métier politique au temps de la parité entend répondre à la question de la convertibilité des propriétés masculines en capital politique, question d’autant plus intéressante à poser que ces masculinités sont produites dans un contexte marqué par les critiques des manières masculines d’endosser les rôles de représentant.

Ces masculinités sont diverses. Leurs productions et leurs usages dépendent des propriétés sociales, politiques et sexuelles de ceux qui les incarnent. Surtout, ces identités masculines peuvent faire l’objet d’une adaptation aux critères de légitimité liés à l’émergence d’un second individualisme – pourtant symboliquement associé au féminin.

Elles contribuent alors à la légitimation du personnel politique en général et des établis du champ politique en particulier. Dans sa variante conservatrice-progressiste, le registre de la masculinité participe encore à la légitimation des ordres politique, social et sexuel dans leur ensemble ; il s’agit donc là d’une masculinité hégémonique au sens fort du terme.

site, pdf
Télécharger le PDF