13 juin 2024
histoire medecine, sante, pharmacie, femme, feminisme, culture, agenda

L’Histoire de France au féminin en bande dessinée

L’histoire officielle, établie par les hommes, donne l’impression qu’à part quelques seconds rôles d’exception, les femmes n’ont fait que de la figuration. L’ »Histoire de France au féminin » rend à Cléopâtre ce qui est à Cléopâtre !

Parue le 30 août dernier aux éditions Casterman, L’Histoire de France au féminin de Sandrine Mirza et Blanche Sabbah met sur le devant de la scène des femmes tenues à l’écart des projecteurs par l’histoire officielle. Et ce, en dépit du rôle qu’elles ont joué. Une lourde tâche féministe menée à bien avec beaucoup d’humour et de sérieux. Il faut dire que Sandrine Mirza, historienne de formation, se consacre entièrement à son activité d’autrice spécialisée en histoire. Alors, avant de se plonger dans la rédaction des bulles, elle s’est plongée dans la littérature adulte et universitaire. Pour en faire un vrai livre d’histoire, elle a également pris le soin de fournir une iconographie très précise pour chaque chapitre, à Blanche Sabbah. De précieuses informations qui lui ont permis de se représenter les époques, les costumes, les personnages…

Parmi eux, la dame de Vix, dont la découverte de la tombe par des archéologues a établi qu’il existait des femmes importantes et très riches. Princesse ou prêtresse de l’époque bénéficiaient donc d’honneur à l’époque des Gaulois. La participation des citoyennes à la Révolution est également mise en lumière, comme la façon dont elles ont renversé les habitudes pour fonder leurs propres clubs politiques. À cette époque, ou les femmes sont loin d’avoir les même droits que les hommes, Louise de Keralio-Robert devient la première femme rédactrice en cheffe.

Au fil des pages, les lecteurs avancent dans le temps et la découverte de la vraie place des femmes dans les sociétés d’autrefois, de leurs combats pour leurs droits, leur pays, etc. Dans la préface de l’ouvrage, Yannick Ripa, historienne spécialiste en histoire des femmes et du genre écrit : “De la préhistoire, dont on sait qu’elle inaugure la domination patriarcale, à nos jours où le mouvement #metoo vient de libérer la parole de victimes de violences masculines, cette bd déroule une longue histoire, attachante, émouvante, surprenante, du peuple-femme.” Elle aurait pu ajouter que cet ouvrage est à mettre entre toutes les mains.

// En savoir plus