23 avril 2024
histoire medecine, sante, pharmacie, femme, feminisme, culture, agenda

Marie de Gournay, philosophe féministe et poly-éditrice d’un livre unique

Marie de Gournay, « fille d’alliance » de Montaigne et éditrice infatigable des « Essais », était aussi une écrivaine de conviction et l’autrice de nombreux traités, dont des textes féministes particulièrement vifs.

Le nom de Marie Le Jars de Gournay (1565-1645) est associé à celui de Montaigne, dont elle fut la « fille d’alliance ». Elle donna neuf éditions successives des Essais, dont la grande édition posthume de 1595, enrichie d’une longue et éloquente préface de sa plume.

Une philosophe engagée, courageuse et audacieuse

Mais Marie de Gournay fut aussi, et peut-être surtout, une philosophe aux idées fermes et au style vigoureux. Ses nombreux traités portent sur des questions de linguistique, de morale et de politique, et font environ 1700 pages de texte. Dans cet ensemble bigarré, on relit volontiers aujourd’hui deux textes féministes, Égalité des hommes et des femmes (1622) et Grief des Dames (1626).

// En savoir plus