20 juillet 2024
histoire medecine, sante, pharmacie, femme, feminisme, culture, agenda

Le café et Shanghai, une histoire d’amour

À Shanghai, l’industrie du café fait preuve d’une vitalité vigoureuse et durable, et la culture de cette boisson est également devenue un véritable mode de vie dans cette ville.

Tout a commencé en 1853, quand le pharmacien britannique J Lewellyn a apporté du café à Shanghai et l’a vendu dans une pharmacie. À cette époque, Shanghai qualifiait ce liquide brun, aigre et amer de « potion contre la toux ».

En 1866, le premier café de Shanghai, le « Hongkou Cafe », a ouvert ses portes, principalement pour les marins.

En 1958, un produit de marque célèbre – le café « Shanghai » est né dans la ville.

En mai 2000, Starbucks a ouvert sa première boutique à Shanghai ; 22 ans plus tard, Shanghai est devenue la première ville au monde à compter plus d’un millier de Starbucks.

Selon le Shanghai Overview 2023, en avril 2023, Shanghai comptait plus de 8 000 cafés, se classant au premier rang mondial, dépassant de loin New York, Londres, Tokyo et d’autres villes. En moyenne, il y a 1,3 café par kilomètre carré à Shanghai, et le nombre de cafés pour 10 000 habitants est de 3,16.

Les cafés ne sont pas seulement des lieux de consommation, ils véhiculent également la chaleur culturelle de Shanghai, devenant le « deuxième salon » pour les interactions sociales et commerciales des gens.

Par ailleurs, si la consommation annuelle de café par habitant en Chine est d’environ 4 à 5 tasses, à Shanghai, elle dépasse les 20 tasses. Mini-cafés intégrés dans des espaces publics communautaires, les « Cafés Patte d’Ours » accueillent des salariés handicapés, et les « Cafés de la Mémoire » ont été spécialement conçu pour les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs… Les cafés de Shanghai sont diversifiés et inclusifs.

// En savoir plus