20 juillet 2024
culture276, culture 276, medhisto, histoire, medecine, sante

Le destin tragique d’Humaira, dernière reine d’Afghanistan contrainte à l’exil

Engagée en faveur des droits des femmes, la reine Humaira fût contrainte à l’exil après un coup d’État. À l’heure où les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan, portrait d’une figure éminemment moderne de l’Histoire de son pays.

Afghanistan, 1959. À Kaboul, on s’apprête à célébrer l’indépendance du pays avec le traditionnel défilé militaire qui parade sous les yeux de la famille royale, réunie au grand complet. Le roi Zahir Shah est là bien entendu, accompagné de son épouse, la reine consort Humaira.

Cela fait maintenant 26 ans que son mari est au pouvoir et pendant tout ce temps, elle n’a pas chômé. Elle a ainsi eu huit enfants et surtout, depuis 1946, elle est présidente honoraire de la Women’s Welfare Association (WWA), une organisation qui défend les droits des femmes dans la société afghane, dans la continuité de ce qu’avait initié le souverain Amanullah Khan et son épouse, la première reine consort d’Afghanistan, Soraya Tarzi, dans les années 1920.

// En savoir plus