23 avril 2024
histoire medecine, sante, pharmacie, femme, feminisme, culture, agenda

4 destins exceptionnels sous l’Occupation

Deux jeunes réalisateurs originaires du Nord ont réalisé un documentaire sur le destin de quatre femmes durant l’Occupation.

« Moi, vous savez, les Allemands, ça reste les Allemands ! » Geneviève Delerive vit aujourd’hui dans une maison de retraite à Armentières, dans le Nord. Cette femme au caractère bien trempé était une jeune adolescente résistante durant l’Occupation. Près de près de 80 ans plus tard, elle témoigne de cette période dans un documentaire historique de 90 minutes, signé par deux jeunes réalisateurs nordistes, Germain et Robin Aguesse.

Avec 39-45 : elles n’ont rien oublié, les deux frères retracent le destin de quatre femmes. « Le projet est né grâce à notre grand-mère, Marie-Claire, qui a vécu l’exode en 1940 et nous racontait souvent ses souvenirs d’enfance pendant la Seconde Guerre mondiale », raconte Germain Aguesse.

Déportée à Ravensbück et Bergen-Belsen

Cette femme, qui a aujourd’hui 98 ans, fait partie des héroïnes de ce documentaire, tout comme l’écrivaine et comédienne Frédérique Hébrard qui évoque la nuit où elle a dormi avec la Joconde pour la sauver des mains des Allemands. Les deux autres témoins de cette époque sont des Nordistes : Lili Leignel, rescapée des camps de concentration et Geneviève Delerive, résistante qui distribuait un journal clandestin.

// En savoir plus