20 juillet 2024
histoire medecine, sante, pharmacie, femme, feminisme, culture, agenda

La femme de chambre qui dépucela Louis XIV

La femme qui a dépucelé le roi Louis XIV au Louvre a connu un destin extraordinaire. De femme de chambre de la reine, elle devint maîtresse de la cour puis baronne… Elle semble avoir eu 1000 vies et reçut, en plus, un superbe hôtel particulier parisien en cadeau pour ce service rendu. On vous dévoile le portrait de Cateau la Borgnesse et les coulisses de ce “déniaisement” royal qui est entré dans l’Histoire !

Une femme choisie par la mère de Louis XIV

Le Roi-Soleil monte officiellement sur le trône de France à l’âge de 5 ans. Sa mère Anne d’Autriche assure donc la régence jusqu’à sa majorité et veille sur les intérêts de son fils, jusque dans les moindres détails… Y compris sa vie intime ! Elle a elle-même souffert de l’indifférence sexuelle de son époux, Louis XIII, de leur nuit de noces qui fut un échec complet, et des 23 ans d’attente après le mariage pour avoir son héritier. Du coup, elle souhaite que son fils reçoive une éducation sexuelle dès que possible ! Lorsque Louis XIV arrive à l’âge de 14 ans, elle charge alors sa première femme de chambre et confidente Catherine-Henriette Bellier de le “déniaiser”.

Le portrait de Cateau de Borgnesse

Catherine-Henriette Bellier est l’épouse de Pierre de Beauvais, un marchand drapier. Elle a su gagner la confiance de la reine Anne d’Autriche dans son cabinet (et plus particulièrement en lui prodiguant son lavement anal quotidien si vous voulez tout savoir…). Elle a 24 ans de plus que le roi et un physique peu avantageux au vu de son surnom : “Cateau La Borgnesse” ! Mais cela ne l’empêche pas d’avoir eu de nombreux amants, et d’être désignée pour initier le jeune roi aux plaisirs de la chair. L’homme de cour et mémorialiste Saint Simon la décrit même comme une “créature de beaucoup d’esprit, d’une grande intrigue, fort audacieuse“… Preuve qu’il n’y a pas que le physique qui compte !

// En savoir plus