22 février 2024
histoire medecine, sante, pharmacie, femme, feminisme, culture, agenda

Qui était Madame de La Fayette ?

Femme de salon du XVIIe siècle, mondaine et écrivaine célèbre, Madame de La Fayette a marqué son temps aussi bien par sa personnalité que par ses œuvres. Avec son roman La Princesse de Clèves, elle met en avant un nouveau style littéraire qui s’intéresse de plus près au profil psychologique des protagonistes. Découvrez qui était Madame de La Fayette, la première des précieuses.

Son nom raisonne aux côtés de celui de la Marquise de Sévigné, ou celui de Madeleine de Scudéry. Mais comment Madame de Layette a-t-elle marqué la littérature française ?

Qui était Madame de La Fayette ?

Madame de La Fayette est née le 18 mars 1634 à Paris dans une famille de la noblesse de robe. Elle s’appelle alors Marie-Madeleine Pioche de La Vergne. Demoiselle d’honneur de la reine Anne d’Autriche à 16 ans, elle côtoie rapidement la grande noblesse. Elle se lie d’ailleurs avec la Marquise de Sévigné, célèbre épistolière, avec laquelle elle restera amie tout au long de sa vie. C’est en 1655 qu’elle épouse François Motier, comte de La Fayette, avec lequel elle a deux fils. Après quelque temps en Auvergne auprès de son mari, elle rentre à Paris où elle ouvre son propre salon littéraire rue de Vaugirard. Elle y reçoit alors toutes les grandes figures de son temps.

Madame de La Fayette, une femme de salon

Au XVIIe siècle, les femmes lettrées de l’aristocratie se forgent une nouvelle place dans la société de cour. Nombreuses sont celles qui « tiennent salon ». C’est-à-dire qu’une à deux fois par semaine, elles reçoivent des invités triés sur le volet qui débattent de sujets littéraires ou philosophiques. Madame de La Fayette a ainsi reçu les dramaturges Racine et Boileau, Gilles Ménage, le duc de La Rochefoucauld dont elle est très proche, Jean de La Fontaine ou encore son amie Madame de Sévigné. Elle excelle dans cet art de vivre mondain.

// En savoir plus